3 Economie du partage et ubérisation

3 Economie du partage et ubérisation

L’ économie du partage : « peer to peer »

Internet est le vecteur de nouvelles valeurs fondées sur les interactions sociales en dehors de tout système économique traditionnel. C’est un nouvel état d’esprit basé sur la collaboration. Voilà ce qu’est l’économie du partage.

C’est ainsi qu’ont été créés :

  • Wikipédia, l’encyclopédie en ligne, rédigée par des milliers « volontaires »,
  • les logiciels « open-sources », issus de la collaboration entre informaticiens, qui partagent les évolutions qu’ils réalisent sur les logiciels. Par exemple, le logiciel open-source « WordPress » est le plus utilisé au monde pour créer un site web. Tout un « éco-système » voit ensuite le jour autour de ces technologies.
  • ou d’autres projets, comme le MOOC Gestion de Projet, qui est co-construit, et co-animé par une équipe d’une 50aine de bénévoles, et a permis de former plus de 130 000 participants à la gestion de projet depuis son lancement en 2013.

A l’opposé, de nouvelles relations sociales négatives sont aussi à déplorer :  harcèlement sur les réseaux sociaux, dépendance au  numérique… Des chercheurs ont ainsi montré que les réseaux sociaux avaient un impact négatif sur l’estime de soi. Face aux moments « formidables » de la vie des autres exposé sur les réseaux, les adolescents, notamment, peuvent se sentir dévalorisés.

L’économie collaborative

L’économie collaborative consiste à consommer des biens et des services dans un processus commun, entre particuliers, sans l’intermédiation d’acteurs économiques traditionnels (remplacés par la plateforme web) : partage, échange, troc entre particuliers, qui ont pu entrer ne contacte grâce à internet.

C’est une économie qui crée une valeur importante :

  • valeur économiques qui échappe d’ailleurs souvent à l’impôt,
  • valeur sociale puisqu’il permet la rencontre d’individus autours d’intérêts communs,
  • et valeur sociétale, puisqu’un site comme « le bon coin » permet de recycler des produits qui auraient peut-être finis la à benne sans cela.

Le fer de lance de cette économie collaborative est probablement l’entreprise Uber, créé en 1995 aux Etats-Unis. Mettant en relation des chauffeurs privés et des particuliers souhaitant se déplacer, Uber réorganise le marché des taxis, remet en cause les relations salariales traditionnelles, et contourne les réglementations. Fortement critiquée, l’entreprise donne son nom au phénomène d’Ubérisation.

Il existe 3 formes d’économie collaborative :

  • « Product service system » : le bien se transforme en service comme par exemple la location entre particuliers au lieu de d’acheter le bien. Cela est issu d’une volonté de consommer différemment et pour des considérations économiques. C’est aussi lié à la prise de conscience écologique avec les phénomères sociologiques de frugalité et de décroissance.
  • Système de redistribution qui organise le transfert de propriété comme par exemple les enchères sur ebay. Il peut s’agir du recyclage des biens de consommation dont on n’a plus l’usage, de dons.
  • Styles de vie collaboratifs : lieux de co-working, co-voiturage…

L’appel à la « foule » :

  • Crowdsourcing : mise en commun des compétences : ex : wikipédia
  • Crowdfunding : financement participatif. Il permet de financer des projets directement par les particuliers sans intermédiation d’une banque. Il implique un grand nombre de personnes investissant chacun un petit montant.

Qu’est-ce que le financement participatif

https://www.kisskissbankbank.com/fr/pages/faq/basics

Investir avec le Crowd-funding (financement participatif)

https://fr.ulule.com/

https://www.indiegogo.com/fr

  • Don
  • Récompense : contrepartie
  • Equity : part de l’entreprise
  • Prêt : prêt social entre particulier sans intérmédiation bancaire.

 

économie du partageDiscutons des Enjeux

  • La désintermédiarisation et « l’ubérisation »
  • L’open-source et la gratuité, le droit d’auteur sur internet
  • La place de l’Etat, les place des entreprises traditionnelles dans la nouvelle économie

 

 

Aller plus loin

Quelques exemples de plateformes collaboratives

https://www.toutsurmesfinances.com/argent/a/top-des-sites-collaboratifs-covoiturage-location-cuisine-services

  • Obligations fiscales, service-public.fr, février 2017

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11375

  • Prêts entre particuliers, gare aux escroqueries, Que choisir, 2016

https://www.quechoisir.org/actualite-prets-entre-particuliers-les-escroqueries-se-multiplient-n9363/